hanlogement.org

Usagers

MARIE-ÈVE

  Ancienne Carrière - Sherbrooke depuis 3 ans

Ce que j’aime de mon logement, 
c’est que tout le monde s’entraide. Mon autonomie s’est beaucoup développée depuis 3 ans. J’ai une vie d’adulte 
plus normale.

FÉLIX

     Ancienne Carrière - Sherbrooke depuis 3 ans

Je suis plus autonome qu’avant, je peux avoir des amis, me coucher à l’heure que je veux, j’aime beaucoup pouvoir vivre ici. Depuis que ma mère est décédée, j’ai ma place ici !

MÉLISSA

     Ombrelles- Magog depuis 4 ans

Avoir un handicap, ce n’est déjà pas facile. J’ai eu plein de frustrations un peu partout dans ma vie. Avoir un appartement qui est adapté pour moi, ça me donne un endroit où je me sens bien, où s’est paisible.  

INTERVENANTS, BÉNÉVOLES

M. YVES GRANDMAISON

PRÉSIDENT CONSEIL ADMINISTRATION

Han–Logement, c’est un des plus beaux organismes dont je me suis occupés. On a vraiment une satisfaction de rendre service à des gens. L’aide qu’on apporte, c’est concret, on aide réellement des gens sans ressource pour les amener à s’épanouir. On voit le changement ! On remet à des gens un peu moins favorisés la qualité de vie que, nous, on peut avoir, en tant qu’être humain.


Nous avons comme but d’élargir les territoires de développement de ces immeubles (Granby, Drummondville, Bromont, etc.). Je suis convaincu que les futures municipalités qui vont bénéficier de ces projets vont nous accueillir à bras ouverts en voyant tout le positif que ça apporte.  

GAÉTANE LACROIX

INTERVENANTE HAN-DROITS

Les changements sont significatifs chez les gens qui profitent d’un logement adapté. Des tâches simples de la vie quotidienne pour nous sont pratiquement impossibles pour eux, sans les adaptations requises. 
 
Il y a aussi plusieurs retombées au niveau de la santé physique chez la personne (telles que l’augmentation du taux d’activité physique, la réduction de l’anxiété et parfois même la diminution de la médication). Aussi, grâce à ces logements, on remarque l’augmentation de l’estime de soi, de l’autonomie 
et de la qualité de vie. 

Pour les personnes ayant une déficience intellectuelle, l’évolution est impressionnante. On peut les voir non seulement acquérir des compétences, mais aussi développer des capacités que les parents n’auraient jamais soupçonnées. Nous leur offrons un environnement sécuritaire avec des conseils et du support afin de les accompagner dans leur nouveau projet de vie.

PARENT

JOHANNE (MÈRE DE MARIE-ÈVE)

Comme parent, ma principale inquiétude est de savoir qui, quand je ne serai plus capable de m’occuper de ma fille, va prendre la relève et de savoir ce qui va se passer dans la vie d’adulte de ma fille… J’ai fait différentes recherches pour trouver ce qui existait en tant qu’hébergement dans la région pour ma fille et quel organisme pourrait m’aider là-dedans. Je voulais dénicher en endroit où elle pouvait être libre, car elle avait une certaine autonomie. Selon moi, Han-Logement était la meilleure ressource pour elle. Ce sont des logements adaptés aux personnes avec un handicap physique ou intellectuel où il y a des règlements sur la sécurité (comme la grandeur de l’appartement et 1 seule personne par logement).. C’est ce qui répondait le plus aux besoins de ma fille. Une liberté, mais avec un certain encadrement. Tout ce qu’ils sont capables de faire, on le pousse au maximum et on comble la balance avec différents services et ressources qui offrent de l’aide et du support. 
 
Je voyais ma fille stagner dans ces démarches, quand on a eu la nouvelle qu’elle était acceptée, elle a pu faire un cheminement là-dedans. Elle a développé une vie communautaire, elle fait maintenant un travail occupationnel dans la société. Elle a une vie semblable à tout le monde. Moi, j’en suis extrêmement fière. Ma fille s’est dépassée dans cet environnement, elle est maintenant épanouie. Elle va pouvoir rester ici jusqu’à tant qu’elle soit rendue à aller dans une maison de retraite. Moi, j’ai la tête tranquille, je sais que demain matin, si je ne suis plus en mesure de prendre soin d’elle, il va y avoir des gens autour d’elle. Elle a déjà une routine de vie qui est bien installée, c’est très sécurisant. C’EST UNE CHAMPIONNE!